La période de protection inhérente à votre brevet pharmaceutique canadien pourrait maintenant être prolongée de deux ans